Scada contre télémétrie

SCADA (Supervision Control And Data Acquisition) est un progiciel positionné au-dessus d'un système de contrôle en temps réel pour contrôler un processus externe au système SCADA. La télémétrie est une technologie qui permet de mesurer à distance et également de rapporter des informations d'intérêt pour le concepteur du système. Ce mot est dérivé du grec où télé signifie éloigné et métron signifie mesure.

Alors que SCADA peut mesurer et contrôler efficacement les données, la télémétrie ne contribue qu'à la mesure et à l'analyse des données. La télémétrie ne peut pas aider à contrôler l'application. Mais ils ont tous deux trouvé leur utilisation efficace.

Tableau de comparaison

Tableau de comparaison Scada versus Télémétrie
Scada Télémétrie
Qu'Est-ce que c'est?SCADA (Supervision Control And Data Acquisition) est un progiciel positionné au-dessus d'un système de contrôle en temps réel pour contrôler un processus externe au système SCADA.La télémétrie est une technologie qui permet de mesurer à distance et également de rapporter des informations d'intérêt pour le concepteur du système.
ComposantsLe système SCADA comprend du matériel de signal d'entrée-sortie, des contrôleurs, une interface homme-machine ("IHM"), des réseaux, des communications, des bases de données et des logiciels.Un système de télémétrie se compose de deux grands composants, le système aéroporté et le système au sol. Mais, l'un ou l'autre ou les deux peuvent être dans les airs ou au sol.
Une fonctionSCADA surveille et contrôle des sites entiers ou des systèmes complexes répartis sur de grandes surfaces. Il peut stocker les données et les contrôler efficacement.Grâce à cette technologie, l'ingénieur système ou l'opérateur obtient à distance les diverses informations de mesure sur le système. Il peut stocker des données ou des valeurs de mesure, mais ne peut pas les contrôler. Donc, à des fins d'analyse, la télémétrie est très utile.
Grands fabricantsCitect, Dataradio, Control MicrosystemsUlyssix Technologies Inc., Apogee Labs, Western Avionics, Elpro Technologies.

Principe de fonctionnement

Dans le système de télémétrie, il y a deux composants principaux, le système aéroporté et le système de station au sol. L'acquisition des données commence dans le système aéroporté, lorsque les capteurs mesurent la quantité d'un attribut physique et transforment la mesure en valeur d'unité technique. Certains capteurs produisent également directement une tension (thermocouples pour la température ou jauges de contrainte piézoélectriques pour l'accélération), tandis que d'autres nécessitent une excitation (jauges de contrainte résistives, potentiomètres pour la rotation, etc.).

Les capteurs attachés aux conditionneurs de signaux fournissent de l'énergie pour que les capteurs fonctionnent ou modifient les signaux pour la compatibilité avec la prochaine étape d'acquisition. Mais le maintien d'un chemin d'accès distinct pour chaque source est long et coûteux. Un multiplexeur est donc utilisé. Il mesure en série chacune des tensions analogiques et émet un seul flux d'impulsions, chacune avec une tension relative au canal mesuré respectif.

Le formateur de sortie sérialise le flux de données parallèle composite du multiplexeur (Mux) en une chaîne binaire d'impulsions ie1 et 0. Plus tard, ce signal binaire est transmis via un fil de cuivre ou un câble à fibre optique. De nos jours, un système PCM ou de modulation par impulsions codées est utilisé avec le flux de données, de sorte que les données originales peuvent être envoyées avec plus de précision, avec une perte de données minimale.

Dans le système au sol, le flux de données reçu de la ligne de transmission est amplifié. Comme ce chemin de transmission est rempli de bruit, le signal d'origine peut être déformé. Donc, pour obtenir le signal d'origine, un synchroniseur de bits est utilisé pour reconstruire le signal déformé en signal série d'origine. Ensuite, un démultiplexeur (DeMux) reconnaît le modèle de synchronisation et renvoie le flux numérique série aux données parallèles. Le DeMux sépare également le flux PCM dans son format et ses données d'origine.

SCADA surveille et contrôle des sites entiers ou des complexes de systèmes sur de grandes surfaces (à l'échelle de kilomètres ou de miles). La plupart des contrôles sont effectués automatiquement par des unités terminales distantes («RTU») ou par des contrôleurs logiques programmables («API»). Par exemple, un API peut contrôler le débit d'eau de refroidissement dans un processus industriel, mais le système SCADA permet aux opérateurs de modifier les points de consigne du débit, et également d'activer des conditions d'alarme, telles que la perte de débit et une température élevée, qui peuvent être surveillé sur un écran et enregistré. Une boucle de contrôle de rétroaction traverse la RTU ou l'API, tandis que le système SCADA surveille les performances globales de la boucle. SCADA lui-même est un progiciel, et il a besoin d'une entrée / sortie avec le système. Donc, cela doit être fait en externe.

Dans ce système, le package SCADA est installé dans un système informatique (la plupart du temps sur un serveur ou un ordinateur central), et à travers cela, d'autres machines ou composants sont connectés. Il existe également des systèmes d'alarme qui donnent un signal vert si le système fonctionne parfaitement et un signal rouge en cas de problème.

Toutes les données, pendant le fonctionnement de la machine, sont stockées dans une base de données interne de SCADA, à travers laquelle plus tard, l'opérateur ou l'ingénieur peut analyser le système. Le système SCADA rassemble les informations des automates et autres contrôleurs via une forme de réseau, combine et formate les informations. SCADA est populaire, pour sa compatibilité et sa fiabilité.

Application

La télémétrie peut être appliquée à l'agriculture, à la défense, à la gestion de l'eau, à l'intelligence ennemie, à la distribution des ressources, etc. Les stations météorologiques sans fil, qui utilisent la télémétrie, jouent un rôle majeur à cet égard. Ces stations transmettent à une station de base les principaux paramètres ou données nécessaires aux décisions telles que: température de l'air, humidité relative, rayonnement solaire, vitesse du vent, etc. En analysant ces données, les agriculteurs peuvent prendre des décisions éclairées sur les cultures et ils peuvent prédire en avancer sur le rendement aussi.

L'utilisation d'étiquettes RFID (identification par radiofréquence) dans le commerce de détail et les opérations est un autre exemple de l'application de la technologie de télémétrie. Grâce à ces étiquettes, le détaillant peut connaître l'étiquette de l'inventaire, leur mouvement et s'il y a un besoin de réapprovisionnement de l'inventaire.

SCADA peut être utilisé dans de petites applications, comme le contrôle de la température d'une pièce, dans de grandes applications, comme le contrôle d'une centrale nucléaire. Il peut analyser les données acquises à partir d'un équipement distant dans un système et commander les ajustements correspondants à travers le système pour maintenir un fonctionnement sûr et efficace. Dans les applications de services publics, ces ajustements peuvent redistribuer la puissance, ou le débit du pipeline, pour répondre aux demandes actuelles, contourner les pannes d'équipement et protéger l'équipement et les opérations.

Par exemple, dans de nombreuses raffineries chimiques, certaines parties de l'usine peuvent être hautement toxiques ou dangereuses. Dans de telles situations, les opérateurs peuvent contrôler cela à l'aide du système SCADA, en le connectant au système. Après une installation réussie du système SCADA, l'opérateur peut vérifier le fonctionnement, le flux de produits chimiques, la pression, la température, la composition des produits chimiques dans un moniteur d'affichage. Il peut même contrôler automatiquement tous les paramètres nécessaires à distance, sans y être physiquement présent.

Articles Connexes