Obamacare vs. Romneycare

Le président Obama a déclaré que la Loi sur les soins abordables (alias Obamacare ) emprunte beaucoup à une législation similaire au niveau de l'État (alias Romneycare ) mise en œuvre dans le Massachusetts en 2006 et adoptée par le gouverneur de l'époque Mitt Romney. Nous examinons les similitudes et les différences entre les deux lois, et notons également en quoi la politique actuelle de Romney en matière de soins de santé diffère de la loi de 2006 qu'il a adoptée.

Tableau de comparaison

Tableau de comparaison Obamacare versus Romneycare
Obamacare Romneycare
Limites des prestationsInterdit sur une base annuelle et à viePas interdit, bien que la plupart des assureurs MA ne fixent pas de limites
Annulation rétroactive de la couvertureInterditInterdit
Mandat individuelOui. Les individus sont tenus de souscrire une assurance maladie pour eux-mêmes et leurs personnes à charge. S'ils ne le font pas, ils paient une pénalité lorsqu'ils déposent leurs impôts.Oui
Soins préventifsGratuit (couvert par la prime)Co-paiement, mais doit être couvert sans franchise
La contraceptionInclus dans les soins préventifs gratuitsPas mentionné
Couverture des conditions préexistantesOui, la loi oblige les assureurs à couvrir toutes les conditions préexistantes.Les assureurs doivent couvrir, mais peuvent limiter la couverture de certaines conditions à 6 mois
Assurance subventionnéeOui; pour toute personne gagnant jusqu'à 400% du niveau de pauvretéOui; pour toute personne gagnant jusqu'à 300% du niveau de pauvreté. Gratuit pour toute personne gagnant jusqu'à 150% du niveau de pauvreté.
Mandat de l'employeurOui, les entreprises de plus de 50 employés doivent fournir une couverture santé à au moins 95% de leurs effectifs. La couverture doit être abordable (coût <10% du revenu du ménage) et fournir une valeur minimale.Oui pour les entreprises de 11 employés ou plus
Pénalités pour les employeurs ne fournissant pas d'assurance2 160 $ ​​par employé par année si aucun régime d'assurance n'est offert et qu'au moins 1 employé a reçu un crédit d'impôt ou une subvention de prime. Si le plan est offert mais n'est pas abordable ou n'offre pas de valeur minimale, 3 240 $ par année par employé recevant un crédit d'impôt pour primes295 $ par employé pour les entreprises de plus de 11 employés
Limite d'âge pour les enfants sous le régime des parentsLes enfants restent sur le plan des parents jusqu'à l'âge de 26 ansLes enfants peuvent rester sur le plan des parents jusqu'à 26 ans ou jusqu'à ce qu'ils ne soient pas à charge depuis 2 ans - selon la première éventualité.
Date effective23 mars 2010; la plupart des dispositions importantes sont entrées en vigueur en janvier 2014; progressivement jusqu'en 2020 pour les dispositions restantes.12 avril 2006
Pénalité pour non-assuranceLe montant le plus élevé étant retenu - (1) un calcul par personne: 695 $ par adulte, 347, 50 $ par enfant avec un maximum de 2085 $ par famille, ou (2) 2, 5% de la partie du revenu du ménage qui dépasse le seuil de déclaration de revenus annuel (10150 $ pour les particuliers; 20 300 $ couples)Minimum de 1 200 $ par année

Caricature d'Obama contre Romney (par DonkeyHotey)

Objectifs

Les soins à Obamacare et à Romney visaient à réduire le nombre de personnes non assurées - au niveau national et étatique respectivement. Obamacare a lutté contre le problème d'une population non assurée d'environ 45 millions (environ 15%) tandis que la population non assurée du Massachusetts en 2006 était d'environ 8%. Parmi les autres objectifs, citons la mise en œuvre de lois sur la protection des consommateurs qui empêcheraient les compagnies d'assurance maladie de résilier la couverture rétroactivement ou de refuser la couverture aux personnes souffrant de maladies préexistantes.

Mandat individuel

Obliger les assureurs à fournir une couverture aux personnes ayant des conditions préexistantes crée le problème de l'aléa moral, c'est-à-dire que les personnes n'achètent une assurance que lorsqu'elles en ont besoin (après leur maladie). Pour s'attaquer à ce problème, Romneycare et Obamacare incluent un mandat pour que tous les individus souscrivent une assurance maladie. Une autre justification du mandat individuel est que les lois exigent que les salles d'urgence traitent les personnes, qu'elles soient assurées ou qu'elles paient pour le traitement. Les hôpitaux sont rarement payés pour ces services aux personnes non assurées, ce qui augmente leurs coûts, qu'ils sont obligés de récupérer auprès de leurs patients payants. Cela augmente les coûts de l'ensemble du système de santé.

Sous Obamacare, ceux qui n'achètent pas d'assurance doivent payer une pénalité minimale de 695 $ par année. Cette pénalité sera plus élevée pour ceux qui ont des revenus plus élevés, mais il y a des exemptions pour les personnes à faible revenu et les frais totaux ne peuvent pas dépasser 2 085 $ par famille.

En vertu de Romneycare dans le Massachusetts, ceux qui n'achètent pas d'assurance doivent payer un minimum de 1 200 $ par année en pénalités fiscales. Romney s'oppose maintenant au mandat individuel au niveau fédéral, mais a soutenu la mise en œuvre d'allégements fiscaux pour encourager les particuliers à souscrire une assurance.

Taxe ou pénalité?

Il y a eu un débat dans les cercles politiques et juridiques pour savoir si la sanction pour non-respect du mandat individuel est une taxe ou une sanction. La Cour suprême des États-Unis a confirmé la constitutionnalité du mandat individuel en traitant la sanction comme une taxe. Les politiciens (y compris le président Obama et Mitt Romney), ne voulant pas être considérés comme favorables à des impôts plus élevés, ont exprimé leur désaccord avec la Cour suprême et ont déclaré que la sanction n'était pas une taxe.

Critique

Le mandat individuel a été fortement critiqué par les libertaires et les conservateurs; ils affirment qu'il porte atteinte aux libertés civiles en forçant les individus à se lancer dans le commerce. Les critiques ont déclaré qu'il est constitutionnel que les États imposent de tels mandats mais pas au gouvernement fédéral de le faire. [1]

Mandat de l'employeur

Obamacare oblige les entreprises de 50 employés ou plus à offrir une assurance à leurs employés. S'ils ne le font pas, ils doivent payer une pénalité de 2 000 $ par employé.

Romneycare dans le Massachusetts exige que toutes les entreprises de 11 employés ou plus offrent une assurance ou paient une amende de 285 $ par employé et par an. Cependant, Romney a d'abord tenté d'opposer son veto à ce mandat, et il s'oppose à son utilisation dans la politique fédérale des soins de santé. Les plans de santé actuels de Romney n'incluent pas le mandat de l'employeur.

Critique

La critique du mandat de l'employeur est qu'il constitue un obstacle à la croissance de l'emploi parce qu'il rend plus coûteux pour les employeurs d'embaucher plus de personnes.

Assurance subventionnée

Obamacare subventionne l'assurance pour toute personne qui gagne jusqu'à 400% du niveau de pauvreté fédéral. La subvention sera inversement proportionnelle au revenu annuel d'un individu.

Romneycare dans le Massachusetts subventionne l'assurance pour toute personne qui gagne jusqu'à 300% du niveau de pauvreté fédéral et offre une couverture gratuite à toute personne gagnant jusqu'à 150% du niveau de pauvreté.

Mitt Romney vise désormais à encourager les États à offrir des subventions aux pauvres et à expérimenter des pools à haut risque et des bourses d'achat d'assurance pour exploiter le pouvoir d'achat des grands groupes. Cependant, aucun État ne serait tenu de participer.

Couverture pour les jeunes adultes

Obamacare permet aux jeunes adultes de rester sur le plan d'assurance de leurs parents jusqu'à l'âge de 26 ans, une disposition que Romney s'oppose désormais.

Romneycare propose des plans de prestations réduits pour les jeunes de moins de 26 ans qui n'ont pas accès à une couverture employeur. Ils peuvent conserver le régime de leurs parents pendant deux ans après qu'ils ne sont plus considérés comme des personnes à charge ou jusqu'à ce qu'ils atteignent 26 ans, selon la première éventualité.

Casquettes Benefit

Obamacare interdit aux assureurs de fixer des limites aux prestations qu'une personne peut recevoir au cours de sa vie ou au cours d'une année donnée.

Romneycare n'interdit pas de limites sur les avantages à vie ou annuels, mais la plupart des compagnies d'assurance du Massachusetts n'utilisent pas ces limites.

Conditions pré-existantes

Obamacare oblige les assureurs à couvrir les conditions préexistantes et empêche les assureurs de résilier la couverture après qu'une personne tombe malade.

Romneycare dans le Massachusetts oblige les assureurs à couvrir les conditions préexistantes, mais cela leur permet de limiter cette couverture à 6 mois. Elle empêche également les assureurs de résilier la couverture après qu'une personne est tombée malade.

S'il devient président, Mitt Romney prévoit de prévenir la discrimination contre les personnes ayant des conditions préexistantes, tant qu'elles maintiennent une couverture continue. Cependant, les assureurs seront autorisés à refuser la couverture aux nouveaux clients.

Soins préventifs

Les soins préventifs sont gratuits sous Obamacare et incluent la contraception.

Romneycare dans le Massachusetts permet le co-paiement des soins préventifs, mais les assureurs doivent les couvrir sans franchise. Le plan ne mentionne pas la contraception, mais le Massachusetts avait déjà un mandat en place qui couvrait la contraception, ainsi que d'autres médicaments sur ordonnance.

Mitt Romney n'a pas précisé sa position actuelle en matière de soins préventifs, mais il s'oppose à forcer les entreprises et les institutions à couvrir le coût de la contraception pour les employés.

Le financement

Romneycare dépend de centaines de millions de dollars de financement du gouvernement fédéral et le plan n'a donc pas augmenté les impôts des résidents du Massachusetts. Obamacare, d'autre part, est un programme fédéral, donc son financement provient de nouvelles taxes. Celles-ci incluent une surtaxe sur les appareils médicaux et une taxe sur les plans de santé «cadillac», c'est-à-dire des plans de santé coûteux et de qualité supérieure qui offrent la meilleure couverture. Les supporters citent également des économies dans les dépenses de Medicare pour financer Obamacare.

Bureaucratie

Les critiques d'Obamacare ont déclaré que la loi crée plusieurs nouvelles institutions gouvernementales et que ces agences bureaucratiques augmenteront la taille du gouvernement, entraînant une augmentation des dépenses du gouvernement fédéral. Ils craignent également que les mandats bureaucratiques ne limitent potentiellement la liberté des médecins de faire ce qui est le mieux pour leurs patients.

Articles Connexes