Faute professionnelle ou négligence

La négligence est un manquement à la diligence dont une personne raisonnablement prudente ferait preuve dans des circonstances similaires. En droit délictuel, la négligence s'applique au préjudice causé par la négligence et non au préjudice intentionnel.

La faute professionnelle est un type de négligence; on parle souvent de "négligence professionnelle". Elle se produit lorsqu'un professionnel agréé (comme un médecin, un avocat ou un comptable) ne fournit pas de services conformément aux normes fixées par l'organe directeur («norme de diligence»), causant par la suite un préjudice au demandeur.

Les cas de négligence ou de faute professionnelle sont généralement déposés devant les tribunaux civils afin d'obtenir une compensation financière pour les blessures mentales ou physiques causées.

Tableau de comparaison

Tableau de comparaison de la faute professionnelle et de la négligence
Faute professionnelle Négligence
DéfinitionUn type de négligence, lorsqu'un professionnel agréé ne fournit pas de services conformément aux normes établies par l'organe directeur.Défaut d'exercer le soin qu'une personne raisonnablement prudente exercerait dans des circonstances similaires.
Dossiers déposés dansTribunaux civilsTribunaux civils
Critères de preuveObligation, violation, causalité et dommagesObligation, violation, causalité et dommages
ExempleUn médecin ne remplissant pas ses fonctions conformément aux normes médicales, ce qui pourrait causer des dommages à sa patiente.Un conducteur causant des dommages aux passagers en raison de sa négligence.

Exemples

Si une conductrice n'exécute pas son devoir pour éviter de causer des blessures prévisibles, cela est considéré comme un acte de négligence. De même, un cas de faute professionnelle médicale se produit lorsqu'un médecin ne respecte pas les normes de sa profession, causant ainsi une blessure au demandeur. Les poursuites pour faute professionnelle sont le plus souvent intentées contre des professionnels médicaux et juridiques.

Prouver le dossier et accorder des dommages-intérêts

Les cas de négligence ou de faute professionnelle sont généralement difficiles à prouver. Pour obtenir un jugement favorable, un lien de causalité clair doit être établi entre l'acte de négligence et le préjudice causé. Il existe quatre éléments pour prouver une négligence ou une faute professionnelle:

  • Obligation: Le défendeur avait une obligation ou une obligation envers le demandeur.
  • Violation: Le défendeur a manqué à cette obligation.
  • Lien de causalité: Le préjudice subi par le demandeur résulte directement de ce manquement à ses obligations.
  • Dommages: Les dommages recherchés sont directement liés aux dommages causés.
    • Dommages spéciaux: directement liés à la blessure ou au préjudice et ont un montant spécifique qui peut être établi (par exemple, via des factures médicales)
    • Dommages généraux: Plus difficile à chiffrer (p. Ex. Douleur et souffrance émotionnelle)
    • Dommages-intérêts punitifs: imposés par le tribunal dans de rares cas où la négligence était grave (extrême). Ceci est rare car la négligence, de par sa nature, n'est pas intentionnelle. (Voir aussi délit intentionnel.)

La vidéo suivante explique ces concepts:

Lorsqu'ils font preuve de négligence dans des cas tels que des accidents de voiture ou des accidents du travail, les avocats tentent d'établir que l'accusé n'a pas exercé le pouvoir discrétionnaire ordinaire qu'une personne raisonnable aurait pris. Afin de prouver la faute professionnelle, un autre témoignage d'expert est nécessaire pour établir qu'un professionnel ordinaire dans la même situation ou une situation similaire aurait agi différemment pour fournir le niveau de diligence requis, comme expliqué dans la vidéo ci-dessous.

Articles Connexes