Kéfir contre yaourt

Le kéfir et le yogourt sont tous deux des produits laitiers fabriqués à partir de lait fermenté pour créer des cultures de bactéries saines. Le kéfir a une valeur nutritionnelle plus élevée, une texture plus fluide et des «bonnes bactéries» plus répandues. Le yogourt a une consistance beaucoup plus épaisse que le kéfir et a plus de bactéries transitoires. Ces deux produits laitiers contiennent différentes cultures de bactéries et ont des origines anciennes dans différentes parties du monde.

Tableau de comparaison

Tableau de comparaison du kéfir et du yogourt
Kéfir Yaourt
introductionLe kéfir, le keefir ou le kephir, alternativement le kewra, le talai, le mudu kekiya, le kéfir au lait ou le búlgaros, est une boisson au lait fermenté à base de "grains" de kéfir (levain / fermenteur bactérien) et trouve ses origines dans les montagnes du Caucase du Nord.Le yaourt ou le yaourt ou le yaourt est un produit laitier fermenté produit par fermentation bactérienne du lait. Les bactéries utilisées pour fabriquer le yaourt sont connues sous le nom de "cultures de yaourt".
OrigineRégion du Caucus du NordSous-continent indien, Iran, Turquie
Les ingrédients principauxLait, grains de kéfir (bactéries, sel, levure, lipides, sucre)Lait, bactéries
ÉtymologieDu russe ou du turc, «mousser»Du turc, «épaissir»
Des vitaminesA, B1, B2, B6, D, K2, acide folique, acide nicotiniqueRiboflavine, B6, B12
Calories par 1 tasse (faible en gras)110130
Lipides pour 1 tasse (faible en gras)2, 0 grammes2, 5 grammes
Types de bactériesAcidophilus, bulgaricus, Lactobacillus Caucasus, Leuconostoc, Acetobacter et StreptococcusAcidophilus, bulgaricus
Préparations courantesBoisson, smoothie mix, milkshakesPetit déjeuner, collation, alternative surgelée à la crème glacée

Nutrition

Le kéfir et le yogourt fournissent tous deux des nutriments essentiels tels que des protéines, du calcium, des vitamines B et des bactéries qui facilitent la digestion. Les deux aliments sont disponibles en version pleine saveur ou non grasse, selon le type de lait utilisé pendant l'incubation.

Les bactéries utiles présentes dans chaque produit sont appelées «probiotiques». Ces organismes vivants repoussent les bactéries nocives, dont certaines sont liées au cancer. Ces bactéries contribuent également à renforcer le système immunitaire.

Les experts disent que le kéfir contient au moins trois fois plus de probiotiques que le yogourt en raison de la variété de bactéries utilisées pour le créer.

Une autre différence nutritionnelle est que le kéfir contient du tryptophane, la substance induisant le sommeil que l'on trouve en Turquie. Bien que moins puissant qu'en Turquie, certains pensent que la consommation de kéfir calme le corps.

Faire votre propre

La vidéo ci-dessous montre comment fabriquer votre propre kéfir à la maison:

Et cette vidéo explique comment faire du yaourt facilement à la maison:

Les usages

Généralement, le yogourt est plus populaire et utilisé dans une plus grande variété de cuisine que le kéfir. Parce que le kéfir est une boisson, il est souvent servi tel quel ou mélangé avec des fruits, des bonbons ou des poudres supplémentaires pour créer un smoothie. Il est également souvent utilisé pour améliorer les laits frappés.

Le yaourt est utilisé à la fois comme un petit-déjeuner sucré ou acidulé, ou comme collation seul ou mélangé à des fruits. Le yogourt couvre les cuisines orientales et occidentales, utilisé en mélange avec des céréales ou du granola comme parfait, comme alternative saine à la mayonnaise dans la salade de pommes de terre et dans les savoureux plats indiens et du Moyen-Orient.

En Amérique et dans d'autres pays occidentaux, le yaourt occupe généralement une grande partie du supermarché, avec de nombreuses variétés proposées par de nombreux producteurs alimentaires différents. Bien que le kéfir soit souvent disponible dans les supermarchés locaux, il ne jouit pas de la popularité auprès des consommateurs que le yogourt fait.

Incubation

Des produits comme le kéfir et le yogourt doivent être incubés afin de permettre aux bactéries de se développer et de former des cultures stables. Il existe deux types d'incubation. L'incubation mésophile se produit à température ambiante et thermophile nécessite un réchauffement progressif.

Les fabricants de kéfir utilisent un processus mésophile pour créer la culture appropriée. Habituellement, le kéfir est laissé à incuber dans un sac à température ambiante à l'intérieur d'une maison. D'un autre côté, les cultures de yaourt ont besoin du réchauffement progressif de l'incubation thermophile pour se former correctement.

Des cultures

Mis à part le lait, le principal ingrédient utilisé pour créer le kéfir ou le yogourt sont les bactéries. Ces «bonnes» bactéries se multiplient à l'intérieur des aliments pour créer une saveur, une texture et une nutrition. Le yaourt et le kéfir utilisent différents types de levain de culture.

Habituellement, le yaourt est fabriqué en combinant un peu de vieux yaourt avec du lait frais. Ce vieux yaourt est le démarreur. Il existe également des cultures séchées qui fonctionnent aussi bien.

La culture de départ dans le kéfir traditionnel est un grain de kéfir, qui est une combinaison de bactéries lactiques et de levures qui ressemblent à du chou-fleur. Les grains de kéfir se multiplient pendant l'incubation et sont simplement retirés lorsque le kéfir est prêt.

Les bactéries

L'un des principaux composants nutritionnels du yaourt et du kéfir est la bactérie. Cette «bonne» bactérie maintient le tube digestif, en particulier les intestins, en bonne santé. Le type de bactéries présentes dans le yogourt prend soin de vos intestins, mais ne reste pas. Pour cette raison, les bactéries de yaourt sont appelées «bactéries transitoires».

Les bactéries de kéfir, cependant, restent dans l'intestin et peuvent en fait se multiplier à l'intérieur du tractus intestinal. Dans le yaourt, il existe généralement deux principaux types de bactéries, acidophilus et bulgaricus. Le kéfir peut contenir celles-ci et de nombreux autres types de bactéries bénéfiques comme les espèces Lactobacillus Caucasus, Leuconostoc, Acetobacter et Streptococcus.

Levure

Contrairement au yogourt, un composant principal du kéfir est la levure. La présence de levure peut entraîner la création d'éthanol par les bactéries, animant les lots de kéfir avec de l'alcool. En plus de créer une teneur en alcool, la levure peut créer une texture pétillante légèrement gazeuse. Cependant, la fermentation du kéfir sur une période de temps plus courte produit une très faible teneur en éthanol. Même à l'extrémité supérieure, le kéfir ne peut contenir que 1% à 2% d'alcool.

Goût et texture

Le yogourt et le kéfir ont un goût acidulé et aigre. Comme mentionné ci-dessus, le kéfir peut parfois avoir un goût légèrement alcoolisé. Mais, la consistance de chaque aliment est très différente. Vous pouvez boire du kéfir un peu comme un milk-shake, dans un verre et à travers une paille. Pendant ce temps, le yogourt est mieux consommé avec une cuillère congelée, juste à la sortie du réfrigérateur ou à température ambiante. S'il est exposé à la chaleur, le yogourt peut perdre une partie de sa consistance épaisse.

Alternatives

Le yaourt et le kéfir peuvent être consommés de différentes manières que sous leurs formes laiteuses ou visqueuses traditionnelles.

Contrairement au yogourt, les grains de kéfir peuvent incuber dans l'eau, ce qui signifie que les personnes sensibles aux produits laitiers peuvent profiter du kéfir sans consommer de produits laitiers.

Le yaourt peut également être préparé congelé. Bien qu'il ne soit pas aussi dur que la crème glacée standard, le yogourt glacé est souvent vendu aux côtés de la friandise sucrée dans les magasins et les supermarchés. Le yogourt glacé est une alternative faible en gras et en sucre à la crème glacée ordinaire.

Articles Connexes