Abiotique vs biotique

Les facteurs abiotiques font référence aux éléments physiques et chimiques non vivants de l'écosystème. Les ressources abiotiques proviennent généralement de la lithosphère, de l'atmosphère et de l'hydrosphère. L'eau, l'air, le sol, la lumière du soleil et les minéraux sont des exemples de facteurs abiotiques.

Les facteurs biotiques sont des organismes vivants ou autrefois vivants dans l'écosystème. Ceux-ci sont obtenus de la biosphère et sont capables de reproduction. Des exemples de facteurs biotiques sont les animaux, les oiseaux, les plantes, les champignons et d'autres organismes similaires.

Tableau de comparaison

Tableau de comparaison abiotique versus biotique
Abiotique Biotique
introductionEn écologie et en biologie, les composants abiotiques sont des facteurs chimiques et physiques non vivants dans l'environnement qui affectent les écosystèmes.Biotic décrit une composante vivante d'un écosystème; par exemple des organismes, tels que les plantes et les animaux.
ExemplesEau, lumière, vent, sol, humidité, minéraux, gaz.Tous les êtres vivants - autotrophes et hétérotrophes - plantes, animaux, champignons, bactéries.
FacteursAffectent la capacité des organismes à survivre, à se reproduire; aider à déterminer les types et le nombre d'organismes capables d'exister dans l'environnement; des facteurs limitants limitent la croissance.Les êtres vivants qui affectent directement ou indirectement les organismes dans l'environnement; organismes, interactions, déchets; parasitisme, maladie, prédation.
AffecteIndividu d'une espèce, population, communauté, écosystème, biome, biosphère.Individu d'une espèce, population, communauté, écosystème, biome, biosphère.

Quels sont les facteurs biotiques et abiotiques?

Les composants biotiques sont des organismes vivants dans un écosystème. Un facteur biotique est un organisme vivant qui affecte un autre organisme dans son écosystème. Les exemples incluent les plantes et les animaux que l'organisme consomme comme nourriture et les animaux qui consomment l'organisme.

La vidéo suivante couvre les facteurs biotiques et abiotiques qui influencent la plupart des écosystèmes et présente un vocabulaire clé pertinent pour l'écologie:

Voici une bonne présentation SlideShare qui couvre la définition et des exemples de facteurs biotiques et abiotiques dans un écosystème:

Pertinence

La portée des facteurs abiotiques et biotiques s'étend à l'ensemble de la biosphère, ou somme globale de tous les écosystèmes. Ces facteurs peuvent être pertinents pour un individu au sein d'une espèce, de sa communauté ou d'une population entière. Par exemple, la maladie est un facteur biotique affectant la survie d'un individu et de sa communauté. La température est un facteur abiotique avec la même pertinence.

Certains facteurs sont plus pertinents pour tout un écosystème. Les facteurs abiotiques et biotiques se combinent pour créer un système ou, plus précisément, un écosystème, c'est-à-dire une communauté de choses vivantes et non vivantes considérées comme une unité. Dans ce cas, les facteurs abiotiques s'étendent jusqu'au pH du sol et de l'eau, aux types de nutriments disponibles et même à la durée de la journée. Des facteurs biotiques tels que la présence d'autotrophes ou d'organismes auto-nourrissants tels que les plantes, et la diversité des consommateurs affectent également tout un écosystème.

Facteurs qui influencent

Les facteurs abiotiques affectent la capacité des organismes à survivre et à se reproduire. Les facteurs limitants abiotiques limitent la croissance des populations. Ils aident à déterminer les types et le nombre d'organismes capables d'exister dans un environnement.

Les facteurs biotiques sont des êtres vivants qui affectent directement ou indirectement les organismes d'un environnement. Cela inclut les organismes eux-mêmes, d'autres organismes, les interactions entre les organismes vivants et même leurs déchets. D'autres facteurs biotiques comprennent le parasitisme, la maladie et la prédation (le fait qu'un animal en mange un autre).

Exemples d'interaction

L'importance des facteurs abiotiques et biotiques vient de leur interaction les uns avec les autres. Pour qu'une communauté ou un écosystème survive, les bonnes interactions doivent être en place.

Un exemple simple serait l'interaction abiotique dans les plantes. L'eau, la lumière du soleil et le dioxyde de carbone sont nécessaires à la croissance des plantes. L'interaction biotique est que les plantes utilisent l'eau, la lumière du soleil et le dioxyde de carbone pour créer leur propre nourriture grâce à un processus appelé photosynthèse.

À plus grande échelle, les interactions abiotiques font référence à des schémas tels que le climat et la saisonnalité. Des facteurs tels que la température, l'humidité et la présence ou l'absence de saisons affectent l'écosystème. Par exemple, certains écosystèmes connaissent des hivers froids avec beaucoup de neige. Un animal tel qu'un renard dans cet écosystème s'adapte à ces facteurs abiotiques en cultivant une épaisse couche de couleur blanche en hiver.

Les décomposeurs tels que les bactéries et les champignons sont des exemples d'interactions biotiques à une telle échelle. Les décomposeurs fonctionnent en décomposant les organismes morts. Ce processus renvoie les composants de base des organismes dans le sol, ce qui leur permet d'être réutilisés dans cet écosystème.

Articles Connexes